translate

English French German Spain Italian Dutch

Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified

dimanche 28 juillet 2013

La dinanderie :l'art noble



La dinanderie apparaît au Maroc au XIIe siècle.Elle devient une véritable spécialité à partir du XIVe siècle .Sa réputation ,elle la droit au Sultan Abou Inau qui commanda pour la mosquée Karaouine de Fés de magnifiques chandeliers en bronze ainsi que  des plaques de cuivre pour l’habillage des portes .A cette époque ,on commença à voir apparaître sur les portes des riches familles des heurtoirs en bronze , en cuivre et en laiton ,en forme de main de Fatima ou de pentacle .
 

Pour arriver à la confection d’une pièce ,de nombreuse étapes sont nécessaires.L’artisan part d’une feuille de métal-essentiellement du cuivre,du  laiton ,de l’étain ,de l’acier ,du plomb ,du maillechort et de l’aluminum- qu’il va marteler avec son maillet pour la restreindre de l’extérieur .La frappe doit être égale de manière à bien équilibrer la surface .Régulièrement , la pièce va être chauffée pour en estomper les déformations crées par le maillet .L’opération est répétée jusqu’à obtenir la forme désirée.Le dessin va ensuite être réalisé sur la pièce ,soit à partir d’un calque ,soit directement  sur la plaque  de métal.Cette dernière va ainsi être gravée au burin ,ciselée au fil d’acier puis mise en forme avant d’être soudée à l’étain ou à l’argent .Dernière étape :la patine .En tout ,ce sont en moyenne six personnes qui auront  participé à la création d’une seule pièce qui peut demander plusieurs jours ,plusieurs semaines ,voire plusieurs mois .

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire