translate

English French German Spain Italian Dutch

Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified

dimanche 28 juillet 2013

Le bois



    Moucharabieh , portes à double vantaux ,plafonds à caissons .midas (plateaux circulaires ou octogonaux utilisés lors des mariages),frises murales ,mobilier ..le bois ouvragé est l’une des gloires de l’artisanat marocain .Fés ,berceau de l’ébénisterie d’art ,a donné au Maroc certains de ses meilleurs artisans .Si cet art à part de entière y est toujours largement pratiqué , il est maintenant représenté dans les autres villes du Royaume par des maîtres ébénistes qui débordent d’imagination .

    Les puristes travaillent le cèdre – de l’Atlas,bien sûr – au parfum si caractéristique.Dans un premier temps,le bois est débité en planches .Mais avant de procéder au travail même du matériau, l’ébéniste doit fabriquer les patrons cartonnées qui serviront  à reproduire sur le bois les motifs traditionnels –‘’ motamaϊn ‘’ (dessins géométriques de forme octogonale ),’’taoureks’’ (entrelacs floraux) ou simples versets du Coran - ou ses propres dessins ,tantôt inspirés  de motifs berbères ,tantôt sortis tout droit de son imaginatoin .Une fois ces motifs tracés ,le bois patiemment creusé ,sculpté ,poinçonné , enfin prêt à passer à l’étape du vernissage ou du ‘’zouak’’ (peinture sur bois ) et ses jeux de polychromie .
cet artisanat raffiné qui met en valeur  la noblesse du cèdre , de l’olivier ou encore du thuya , s’exporte désormais aux quatre coins du globe .

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire