translate

English French German Spain Italian Dutch

Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified

mercredi 31 juillet 2013

L’habitat traditionnel



Les médinas du Maroc abritent , cachés dans un dédale de rues ,des milliers de riads .Ces vastes demeures aux murs aveugles ,ouvertes sur un patio avec un jardin composé de quatre carrés de végétation –plantés  chacun d’un oranger –agrémentés au centre  d’une fontaine font ,depuis une dizaine d’années ,l’objet d’un réel engouement .Autrefois maisons familliales ,la majeur partie d’entre  elles ,en particulier à Marrakech ,ont été rénovées et sont aujourd’hui destinées à la location exclusive ou par chambre .

Le dar ,à la différence du riad ,ne posséde pas de jardin .Cest une maison à cour intérieure centrale ,ouverte sur le ciel .Unité d’abitation la plus courante en médina . son modèle aurait été diffusé depuis le Moyen Orient ancien jusqu’a  l’Occident  méditeranéen .Dar et riad ont ,par contre ,comme point commun d’être des maisons d’habitation,au contraire du foundouk -caravansérail- qui abritait ,à l’étage ,les commerçants et les voyageurs de passage avec leurs montures et leurs marchandises,au rez-de-chaussée .

Parmi les différents habitats traditionnels,en dehors de la médina ,on peut également citer les casbahs et les ksour .Une casbah est une demeure de chef de tribu .Un ksar(pl.ksour),est une agglomération fortifiée réunissant ,à l’abri d’un rempart commun ,plusieurs maisons individuelles sans lien de parenté
Les artisans marocains ont une particularité :celle de s’adapter aux tendances ,aux modes et aux courants artistique internationaux .Soulignons aussi que ,contrairement à ce qui se passe dans d’autres pays ,l’activité artisanale au Maroc n’en est pas encore arrivée au stade paradoxal -et antinomique – de l’industrialisation .

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire